La puce T2 des nouveaux Mac empêche bien certaines réparations hors Apple Store et Services agréés

Par

Mac

On vous en parlait il y a peu. Un document interne d’Apple avait révélé que la puce T2 qui s’immisce dans tous les Mac récents pourrait empêcher les réparations faites par un réparateur non agréé par Apple. La firme de Cupertino le confirme, les réparations devront passer par elle.

Apple a avoué à The Verge que la puce T2 devrait bel et bien bloquer certaines réparations réalisées en dehors de ses services agréés. Cela est dû à une vérification logicielle via la puce afin de s’assurer que la pièce changée fonctionne parfaitement.

En revanche, nous ne savons pas encore toutes les réparations seront bloquées ou si la puce T2 empêchera seulement la réparation de certaines pièces. Apple a déjà confirmé que la carte-mère et le capteur d’empreinte Touch ID ne pourront pas être changé par un tiers. Pour les autres réparations, le mystère réside.

L’iMac Pro a été le premier à intégrer la puce T2, censé sécuriser le démarrage et décharger le processeur principal de taches de maintenance. Depuis, la plupart des Mac l’ont adopté, comme les MacBook Pro, et les MacBook Air et Mac Mini annoncés récemment.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

efficitur. dictum dolor libero fringilla risus. dapibus velit,