AirPods : explosion d’un écouteur aux États-Unis

Par

Accessoires Apple

Les AirPods sont sans conteste une réussite, si bien que les stocks sont toujours assez tendus depuis leur sortie fin 2016, preuve s’il en est du succès des petits écouteurs sans fil d’Apple. En revanche, ils seraient peut-être dangereux…

Un AirPod a subitement explosé en Floride, aux États-Unis, après que son utilisateur ait constaté qu’une fumée blanche s’en dégageait dangereusement alors qu’il se trouvait sans une salle de gym. Heureusement, aucun blessé à constater puisque l’homme en question a posé de suite son écouteur après avoir constaté la fumée blanche. Quelques minutes plus tard, l’AirPod en question explosait.

Un AirPod explose en Floride

Jason Colon était en pleine séance de gym, lorsqu’il a constaté qu’une fumée blanche émanait de l’un de ses écouteurs sans fil. Immédiatement, Jason s’est défait de l’écouteur et est parti chercher de l’aide. À son retour, l’AirPod qui fumait dangereusement quelques minutes auparavant avait explosé. Jason Colon a bien failli y laisser une oreille…

« Je n’ai pas vu l’explosion, mais il était déjà en train de fumer quand je suis allé chercher de l’aide ! Vous pouvez voir les dommages causés sur le AirPod. C’est la chose la plus folle que j’ai jamais vécue. »

Apple ouvre une enquête

C’est le tout premier cas d’explosion de AirPods signalé depuis leur sortie, en fin 2016. Apple va ouvrir une enquête afin de déterminer la cause de cette explosion, mais la batterie serait en cause. Quelques rares cas d’explosion s’étaient déjà manifestés par le passé concernant des iPhone, ou des casques Beats. Finalement, l’enquête avait prouvé que la cause de l’explosion provenait non pas de défauts matériels des batteries équipant ces appareils, mais bien de l’utilisation d’un chargeur de tierce partie, ou des piles non homologuées dans le cas du casque audio.

Il semblerait que ce cas d’explosion soit isolé, puisque les AirPods sont disponibles depuis suffisamment longtemps aujourd’hui sans qu’aucun autre cas d’explosion n’ait été signalé. Pour rappel, dès leur sortie, des Samsung Galaxy Note 7 avaient explosé tout autour du globe. Le défaut était alors présent dans tous les Galaxy Note 7, obligeant Samsung à rapatrier toutes les unités distribuées, et à multiplier les spots promotionnels visant à retrouver la confiance des consommateurs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

quis sem, amet, ipsum venenatis, ut risus.