Apple charge ATTAC en justice à cause de l’occupation d’Apple Store par des militants

Par

Actualités Apple

L’association ATTAC, qui avait lancé des opérations dans plusieurs Apple Store pour forcer Apple à payer ses impôts en Europe, a du souci à se faire. Apple n’a visiblement pas (du tout) apprécié la manière dont les militants d’ATTAC ont occupé ses Apple Store, et accuse l’association de « vandaliser [ses] magasins et de mettre en péril la sécurité des employés et des clients » en plus de lui avoir causé un préjudice commercial. Apple a donc mobilisé la justice en interdisant l’accès de ses Apple Store aux militants d’ATTAC sous peine d’une lourde amende de 150 000 €.

Attac devant l’Apple Store d’Aix-en-Provence


De son coté, ATTAC se défend en affirmant qu’« il n’y a pas de vandalisme car nous sommes simplement rentrés dans les magasins d’Apple d’une manière festive et bon enfant, avec de la musique et du théâtre. C’est une manière de nous bâillonner et de faire diversion par rapport à la raison principale de nos actions. »

L’avocat d’ATTAC considère également que cette attaque est « totalement disproportionnée au regard d’un principe supérieur : la liberté d’expression et la liberté de manifestation. »
Apple, ne vois pas les actions d’ATTAC de la même manière, puisque la firme a affirmé avoir « une longue tradition de soutien aux individus et groupes qui expriment paisiblement leurs opinions. »

Fin de l’affaire, le 12 février, lorsque la justice aura tranché. Ce qui est certain, c’est qu’Apple n’a clairement pas apprécié le geste d’ATTAC et surtout qu’aucune résolution de l’affaire à l’amiable n’a été trouvé entre l’association et la firme de Cupertino.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

risus. Praesent leo. Lorem Sed ipsum