Apple SIM : un danger pour les opérateurs ou révolution ?

Par

Apple

Lors de sa dernière conférence, le 16 octobre dernier Apple a présenté « Apple SIM ». Il s’agit d’une carte SIM qui est intégrée aux deux nouveaux iPad Air 2 et iPad Mini 3 pour accéder à internet. Sans changer de carte SIM, l’utilisateur pourra choisir entre différentes offres d’opérateurs selon le pays, la région, la situation ou le besoin.
Actuellement, quatre opérateurs mobiles, dont trois Américains et un Anglais, se sont associés à Apple pour s’adapter à l’Apple SIM. Selon la marque à la pomme, d’autres opérateurs pourraient les rejoindre. En France ce système sera développer début 2015. En intégrant cette carte Apple SIM l’utilisateur pourra passer de l’offre SFR à l’offre d’Orange sans avoir à changer de carte SIM courant 2015 lors de la mise en place du service.

Apple-SIM

Alors bonne idée d’Apple ou danger éminent ?

En intégrant les informations relatives aux différents opérateurs, cette nouvelle carte SIM offre une grande liberté aux consommateurs. Ce sera de bonne augure pour les consommateurs car les opérateurs devront s’adapter en proposant des offres et services diversifiés. Cela représente, aussi, une menace, car Apple ou des concurrents pourraient développer des cartes SIM universelles pour les objets connectés, voir même des smartphones. Les opérateurs mobiles pourraient, ainsi, perdre un marché et être réduits au rôle de fournisseur de réseau. Surtout qu’Apple créer souvent les tendances et les nouvelles pratiques. On pourrait citer dernièrement le Touch ID, idée reprise par Samsung et intégré sur son dernier smartphone haute gamme.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

nunc quis libero. mattis elit. ut consequat. suscipit