Apple va (peut-être) racheter Netflix !

Par

Actualités Apple

C’est la rumeur folle du jour. Apple s’apprêterait peut-être à racheter le géant de la vidéo en streaming Netflix. Cette hypothèse, lancée par deux analystes de la banque américaine Citi, reste toutefois à prendre avec des pincettes, même si elle pourrait s’avérer parfaitement logique si l’on si penche quelques instants… Toujours d’après ces deux analystes, Apple aurait 40% de chances de racheter Netflix.

Apple va lancer un service de streaming en 2018, et si il rachetait Netflix à la place ?

Apple avait déjà confirmé vouloir se lancer dans le streaming en 2018. Le géant californien avait ainsi commencé à recruter à tour de bras d’éminents acteurs, réalisateurs et producteurs venu d’Hollywood pour créer des contenus originaux. Apple avait ainsi annoncé des collaborations en or avec l’actrice Jennifer Aniston, Reese Witherspoon, ou encore le réalisateur Steven Spielberg.

Entre temps, Disney a racheté la 21st Century Fox, faisant du créateur de Mickey l’entreprise de divertissement la plus puissante au monde. Avec cette acquisition, Disney met ainsi la main sur 27% de l’industrie cinématographique américaine, sans compter sa précédente acquisition de la franchise Star Wars il y a quelques années. 27%, Un chiffre colossal qui fait trembler tous ses concurrents, comme Netflix, puisque Disney compte lancer son propre service de vidéo en streaming.

Netflix ne peut rivaliser avec Disney en l’état, d’autant que l’entreprise de dessin animé risque de retirer tous les contenus qui lui appartiennent dorénavant de Netflix pour éviter toute concurrence, laissant bien peu de contenus sur les plateformes concurrentes… Seule une entreprise extrêmement riche et puissante comme Apple pourrait rivaliser. C’est la rumeur du jour, et si Apple rachète Netflix, le combat des géants du streaming risque de prendre une toute autre dimension.

Les Simpsons avaient déjà imaginé ce rachat (en plus de l’élection de Trump)

La réforme des impôts de Trump à l’origine de cette décision

La réforme des impôts de l’administration Trump serait bien à l’origine de cette (plausible) décision de rachat de la part d’Apple. La firme de Cupertino profiterait ainsi d’une taxe avantageuse à 10%, au lieu des 40% habituels, pour rapatrier un trésor de guerre de 220 milliards de dollars établis sur des comptes offshore. En outre, en rapatriant cette somme titanesque sur le territoire américain, Apple pourrait aisément faire des acquisitions à tout-va, et surtout racheter Netflix, capitalisée aujourd’hui pour la modique somme de 83 milliards de dollars.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple use de cette stratégie de rachat d’un gros du secteur pour se lancer dans un nouveau service. En rachetant Beats en 2014, la firme de Cupertino avait mis la main sur plus que de simple casque audio, mais surtout sur Beats Music, le service de musique en streaming du groupe, qui est devenu peu de temps plus tard… Apple Music !

Une stratégie payante qui permet d’accélérer le développement d’un service, puisque Apple bénéficie déjà de la clientèle et des infrastructures de l’entreprise qu’elle rachète. Si Beats Music était relativement inconnue du grand public, Netflix, c’est une toute autre histoire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

Praesent vulputate, ipsum felis sem, commodo Donec commodo elementum elit. odio id