iOS 11 : quand l’iPad se mue en hybride

Par

iOS

Déjà une semaine jour pour jour qu’Apple a dévoilé en marge de sa conférence développeurs WWDC, iOS 11, entre autres nouveautés. Embarquant des évolutions plus fonctionnelles qu’esthétiques, la dernière mouture du système animant les iPhone et iPad n’en finit pas de faire parler de lui. Pour cause, grâce à cette mise à jour, Apple fait de l’iPad un véritable ordinateur hybride d’appoint.

Il aura fallu 1 an et quelques

Tout le monde se souvient durant l’automne 2015 de la vague de critiques négatives, limites incendiaires qu’avait alors essuyé Apple au lendemain de l’officialisation de l’iPad Pro de 12,9 pouces. Considéré par la marque à la Pomme comme la réponse parfaite aux Surface de Microsoft, Cupertino déchanta bien assez tôt lorsque les rédacteurs et spécialistes outre-Atlantique foudroyèrent littéralement sa nouvelle ardoise de taille XXL.

Non aboutie, mal pensée, aux usages encore flous, peu adaptée aux usages qui lui sont prétendus, l’iPad Pro était presqu’un mort-né à peine quelques semaines après sa sortie. Seulement, Apple comme bien souvent, a su réagir malgré un retard de quasiment 21 mois, en dévoilant une version inédite d’iOS, qui apporte des fonctionnalités qui permettent enfin aux iPad Pro de compétir dans la cour des grands.

Comme quoi avec Apple, il ne faut jamais dire jamais. En effet, iOS devient par le biais de cette mise à jour une sorte de mini-macOS, apportant ainsi de réels arguments en faveur de l’usage des iPad Pro en remplacement d’ordinateurs d’appoint parfois encombrants.

Trois éléments qui changent tout

iOS 11 renferme une pléthore d’innovations, mais seules trois d’entre elles ont permis de changer à jamais le destin des iPad Pro. En effet, la mise à jour fait enfin entrer iOS dans l’ère du multi-fenêtrage. Celui-ci ne se limite pas à un simple split d’écran en deux, mais propose bien un mode multi-fenêtre comme celui présent dans macOS, avec un app switcher.

Celui-ci est appuyé dans ses tâches par un dock, qui nous rappelle assez facilement son équivalent sur macOS.

La seconde fonctionnalité que nous évoquerons est l’application Files, qui permet enfin de se servir de l’iPad Pro tel une véritable station de travail. En effet, l’application est à l’iPad Pro ce qu’est le gestionnaire de fichiers à macOS.

Entre autres, Files prend en compte Dropbox, Box et d’autres systèmes de stockage de fichiers en ligne.

Enfin, Drag & Drop fait enfin son apparition dans iOS. C’est en fait la première fois qu’un système embarqué pour appareils mobiles propose pareille fonctionnalité. Son usage est assez simple, puisque cette fonctionnalité permet de glisser/déposer des fichiers entre les applications.

Mise à jour salvatrice, iOS 11 permet aux iPad Pro de revêtir leur caractère professionnel, puisque transformant l’iPad Pro en véritable hybride.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

quis, mattis venenatis, Praesent elit. eget