L’Apple Watch pourrait bientôt détecter des gaz toxiques et vous sauver la vie

Par

Apple Watch

L’Apple Watch a déjà sauvé des vies, mais elle pourrait en sauver encore davantage à l’avenir. En effet, un brevet émis par Apple en 2018 concernant sa montre connectée évoque de nouveaux capteurs permettant de détecter des gaz toxiques !

Dans ce nouveau brevet émis par la Pomme, on peut découvrir des capteurs intégrés à l’Apple Watch permettant de détecter la présence de gaz mortels. Ces capteurs se distinguent avec une surface capable de récupérer des particules fines et pouvant ainsi détecter la présence de gaz toxiques, comme l’Ozone (O.sub.3), le Dioxyde de Nitrogène (NO.sub.2), le Monoxyde de Nitrogène (NO), le Dioxyde de Sulfure (SO.sub.2), le Monoxyde de Carbone (CO), le Méthane (CH.sub.4), ainsi que des composants organiques volatiles comme les siloxanes, sulfates, phosphates ou les chlorides. Les gaz détectés par la montre alerteraient alors son porteur par une alerte.

Rien n’indique que ce capteur verra vraiment le jour sur l’Apple Watch, mais cela confirme l’ambition d’Apple de faire de sa montre connectée un outil de santé extrêmement performant, et surtout crédible sur un plan médical. À ce sujet, la firme de Cupertino prend la santé très au sérieux, en ayant mis en place une équipe entière dédiée, et en travaillant en étroite collaboration avec des laboratoires et des hôpitaux.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

Aenean Donec mattis mattis libero. quis dictum