Mac sous ARM : fini le dual-boot avec Windows

Par

Actualités Apple

Apple a dévoilé en marge de sa WWDC 2020, Apple Silicon, ou sa réponse matérielle aux processeurs d’Intel. Alors que la technosphère a accueillit les puces ARM d’Apple avec beaucoup d’enthousiasme, c’est déjà l’heure des premières déceptions. Et la première est de taille, puisque le dual-boot avec Windows est désormais impossible. Du moins si vous possédez un Mac ARM.

Windows sur Mac ? C’est terminé

La grosse nouveauté des prochains Mac est leur processeur. De type ARM, ces puces promettent plus de puissance de calcul, plus de puissance graphique. Et le tout pour une consommation énergétique anecdotique. Seul problème, tout n’est pas rose même dans le meilleur des mondes. En effet, les fans du dual-boot seront déboutés d’apprendre qu’avec un Mac ARM, il est impossible d’installer Windows en dual-boot.

Avant pour installer Windows en dual-boot sur son Mac, il suffisait d’installer BootCamp et suivre des étapes affichées à l’écran. Au bout de quelques minutes tout était réglé et on avait droit à une installation toute fraîche de Windows. Avec tous les drivers et utilitaires de base pré-installés. Seulement voilà, sur les Mac sous ARM Rosetta 2 ne prendra plus en charge la version x86/64 de BootCamp. Et l’outil n’est disponible que sous ces plateformes.

Dans les faits donc il est impossible désormais sur Mac sous ARM d’installer Windows.

Apple mis au placard

L’autre option consiste à installer une version ARM de Windows. Il en existe bien une, mais Microsoft se garde de la distribuer aux marques partenaires qui paient pour obtenir la licence Windows ARM. Et Apple ne fait absolument pas partie des marques. Du coup, les jours du dual-boot semblent comptés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

mattis felis Praesent consectetur in ut ultricies mattis