RhinoShield : que valent vraiment ses skins anti-chocs ?

Par

Accessoires Apple

Malgré les promesses des fabricants de smartphone (Apple en tête) les nouveaux smartphones ont tous en commun le fait d’être aussi fragiles des galettes. Du coup le moindre faux geste ou mouvement brusque peut réduire à néant des mois d’économie en détruisant tout ou partie de notre smartphone. Fort heureusement il existe des coques de protection, des housses, des pochettes dans lesquelles ranger son précieux sésames. Cependant, RhinoShield innova en mettant au point des skins anti-chocs. Que valent-ils réellement ?

Les skins anti-chocs RhinoShield

Tout d’abord, sachez que ces skins sont prévus pour être utilisés conjointement avec les coques CrashGuard NX de la marque (vendues séparément du skin). Ces coques se présentent sous la forme de cadre en silicone ou élastomère dépassant de quelques centimètres sur ses deux faces, à l’avant comme à l’arrière.

Le skin anti-chocs, lui, vient se poser sur la face arrière de l’iPhone, il est destiné à amortir la chute, en protégeant notre smartphone de la cassure ou de tout autre dommage sur la face arrière.

Quant au rôle de la CrashGuard NX, il est d’éviter que le smartphone ne cogne directement le sol, grâce aux bords qui dépassent de peu du châssis. En cas de chute, cette zone absorbe et amortit le choc lié à la chute. Ainsi le terminal même s’il tombe à l’avant comme à l’arrière restera intact dans bon nombre de cas.

Au fait que valent-ils réellement à l’usage au quotidien ?

Bien loin de vouloir faire des promesses vides de sens, RhinoShield précise qu’en aucun cas ses skins anti-chocs ne sont destinées à se substituer à une coque de protection, qui confère plus de protection justement. Cependant, les skins anti-chocs de la marque ont cet avantage de tenir leurs promesses au quotidien. Ils font leur travail et le font bien.

Le packaging

Les skins anti-chocs de RhinoShield prennent place dans un emballage en 2 parties comportant une pochette contenue dans un fourreau. Le skin est disposé autour d’un socle en mousse, comme on peut l’apercevoir dans le cliché ci-après :

En plus du skin, quelques accessoires sont fournis pour l’installation : un tissu microfibre pour nettoyer la face arrière, un autocollant pour enlever la poussière et une carte en plastique pour éviter la formation de bulles sous le skin.

Comment l’installer ?

L’installation d’un skin anti-choc RhinoShield est assez simple, puisqu’il suffit de glisser une fois retiré de son emballage, le skin sur le pourtour du smartphone. Une fois ceci fait, le skin épouse la forme du smartphone et le tour est joué.

Pour rappel, l’accessoiriste dispose d’un vaste catalogue de références de skins anti-chocs, dont notamment quelques-unes spécialement destinées aux iPhone d’Apple. Actuellement, les skins anti-chocs sont proposés en plusieurs coloris : béton, fibre de carbone, titanium noir, noir mat et marbre blanc. Enfin, comptez environ 15€ pour chacun des modèles disponibles.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

vulputate, tristique mattis ante. ut ut porta. sed ipsum