Selon Anandetch, le puce A12 est plus puissante que certaines puces Skylake d’Intel

Par

iPhone

Comme chaque année, le site Anandtech a fait chauffer les nouveaux iPhone afin de constater la puissance des nouveaux processeurs. Le site, qui est certainement le plus grand spécialiste dans ce domaine, ne s’est pas reposé sur l’inépuisable Geekbench, mais a privilégié des tests bien plus pointus réalisés avec l’outil d’analyse professionnel SPEC2006. Les résultats sont concluants : l’A12 de cette année est un véritable petit monstre de puissance, et écrase toute concurrence, en plus de creuser l’écart avec l’A11 de l’an dernier.

Jugé relatif autant par Apple que par les « spécialistes » à la sortie des iPhone XS et XS Max, le gain de puissance de l’12 par rapport à l’A11 se montre bien plus important que prévu. Alors qu’Apple annonçait des gains de l’ordre de 15%, Anandtech a déniché un gain de 28%. Une performance qui laisse loin derrière non seulement la puce A11, mais surtout les concurrents, comme les Exynos 9810 et 8895 de Samsung et les Snapdragon 835 et 845 de Qualcomm, qui peinent déjà à rattraper la puce A11 de l’an dernier.

Bien plus puissante, mais pourtant bien plus économe, avec +12% d’efficience énergétique par rapport à l’A11.

La cause de ce bond en avant : une excellente gestion de mémoire cache de l’12, qui se targue d’une architecture mémoire extrêmement sophistiquée. Ces performances exceptionnelles font clairement d’Apple le roi de la puce mobile, d’autant plus que l’A12 parvient en plus à dépasser certaines puces Skylake d’Intel. De là à penser qu’Apple va bientôt passer ses Mac sur des processeurs AX, il n’y a qu’un pas…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

non ultricies dolor. libero felis vel, Phasellus id eget tristique diam ut