AAPL dans la tourmente, les analystes prévoient une année 2019 « noire » pour Apple

Par

Actualités Apple

Alors que la firme de Cupertino était la première à atteindre le chiffre faramineux de 1000 milliards de capitalisation boursière, Apple continue sa chute. L’entreprise californienne culmine à l’heure où nous écrivons ces lignes plus que 804 milliards de capitalisation boursière, et l’action AAPL n’en finit plus de chuter, en passant en dessous des 169 dollars vendredi dernier à la clôture.

Cette chute est notamment explicable par les ventes d’iPhone qui seraient a priori désastreuses. Si Apple n’a pas encore communiqué ses chiffres, les baisses de commandes répétées chez ses fournisseurs en Chine et les nombreuses promotions autour des produits qui viennent tout juste de sortir affolent les analystes.

À vrai dire, Apple n’est pas la seule entreprise dans l’embarras. Alors que la firme de Cupertino tient la majeure partie de ses bénéfices de ses ventes d’iPhone, le marché du smartphone est aujourd’hui totalement saturé.

Anne Lee, analyste de Nomura, promet d’ors et déjà une année 2019 « noire » pour Apple, avec des ventes d’iPhone qui dépasseraient à peine les 200 millions d’unités vendus, contre 213 millions sur l’année 2018. La chute devrait également se poursuivre en 2020, selon l’analyste.

Les premières rumeurs sur les iPhone 2019 évoquent trois nouveaux modèles relativement similaires à ceux de 2018. Le support de la 5G devra également attendre 2020 chez Apple, ce qui ne manque pas d’affoler les analystes, qui estiment que les consommateurs devraient largement bouder la génération 2019 d’iPhone.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

ut eleifend Phasellus Nullam vulputate, tempus leo suscipit venenatis Donec