Apple reconnaît (enfin) les problèmes du clavier des MacBook et MacBook Pro et lance un programme de réparation

Par

Actualités Apple

Alors que les plaintes commençaient à fuser d’un peu partout, Apple vient enfin de reconnaitre un problème sur ses claviers « papillon » qui équipent les MacBook et MacBook Pro. La firme de Cupertino l’admet cependant à demi-mot, en affirmant « qu’un faible pourcentage de claviers de certains modèles de MacBook ou MacBook Pro » était touché par ce problème qui implique des touches bloquées, ne répondant pas, ou se répétant plusieurs fois. Heureusement, Apple prend désormais en charge gratuitement la réparation du clavier si jamais le problème se présente.

Si Apple n’admet pas vraiment un problème de conception, cette réparation offerte semble être un aveu d’un vrai problème sur les claviers « papillon ». Ces derniers ont donné du fil à retorde à bien des utilisateurs, qui ont retrouvé leur MacBook presque inutilisable à cause du défaut.
Le hic, c’est que la réparation est très compliqué à faire, et simplement impossible à réaliser soi-même. Alors qu’on pouvait enlever les touches une par une sur les anciens modèles, les MacBook équipés du clavier « papillon » doivent impérativement subir une réparation lourde, en changeant l’ensemble du top-case.

Voici les modèles concernés par la réparation gratuite :

– MacBook (Retina, 12 pouces, début 2015)
– MacBook (Retina, 12 pouces, début 2016)
– MacBook (Retina, 12 pouces, 2017)
– MacBook Pro (13 pouces, 2016, deux ports Thunderbolt 3)
– MacBook Pro (13 pouces, 2017, deux ports Thunderbolt 3)
– MacBook Pro (13 pouces, 2016, quatre ports Thunderbolt 3)
– MacBook Pro (13 pouces, 2017, quatre ports Thunderbolt 3)
– MacBook Pro (15 pouces, 2016)
– MacBook Pro (15 pouces, 2017)

Ce programme de réparation est étendu au monde entier. Si des problèmes avec le clavier s’est présentés sur votre ordinateur, et que celui-ci fait partie de la liste de modèles cités ci-dessus, nous vous invitons à prendre rendez-vous en Apple Store pour une réparation.

Si toutefois vous aviez déjà payé une réparation pour un problème similaire auparavant, celle-ci sera remboursée.
Plus de détails ICI.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

porta. vel, ultricies ut leo. fringilla justo elit. Aliquam dapibus Aenean sem,