Apple vante la puissance de la puce A12X

Par

iPad

La puce A12X contenue dans le nouvel iPad Pro est puissante, très puissante même. Avec elle, l’iPad Pro devient plus puissant que 92% des PC sortis depuis un an, et rivalise même avec les MacBook Pro.

Phil Schiller, le vice-président en charge du marketing chez la Pomme, ainsi que Anand Shimpi, créateur de AnandTech et travaillant chez Apple, ont pu s’entretenir avec ArsTechnica à propos de la puce A12X.

La nouvelle puce maison d’Apple dispose de 8 coeurs. 4 coeurs sont économes et peu puissants, et 4 autres sont utilisés lors de taches lourdes. Si l’iPad a vraiment besoin de puissance, les 8 coeurs peuvent même s’activer ensemble.

« En général, on ne voit cette performance que dans les grosses machines, celles avec ventilateurs. Vous pouvez la proposer dans cet iPad Pro qui fait 5,9 mm d’épaisseur parce que nous avons construit une architecture si bonne et si efficace »
Anand Shimpi

Mais ce n’est pas tout, car la partie graphique n’est pas en reste, avec la bagatelle de 7 coeurs. Cette partie graphique permet à l’12X d’être deux fois plus puissante que celle de l’A10X.

« C’est du jamais vu dans ce facteur de forme, c’est vraiment une partie graphique du niveau de la Xbox One S » affirme Anand Shimpi.

Si la puissance brute de l’A12X est exceptionnelle, il convient de préciser que l’architecture est totalement différente des puces d’Intel qui équipent les Mac. En revanche, avec de tels bons en puissance chaque année, ce n’est plus qu’une question de temps pour qu’Apple sache Intel et adopte des processeurs maison pour ses ordinateurs. Concernant l’iPad Pro, sa puissance hors-norme reste hélas sous-exploitée, notamment à cause d’iOS qui commence à devenir un sérieux frein à la professionnalisation de la tablette.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

suscipit id, dapibus risus libero ut luctus vulputate, mi, leo Nullam et,