Les consommateurs Chinois décident de boycotter les iPhone d’Apple, que se passe-t-il entre la Chine et les USA ?

Par

Actualités Apple

La guerre commerciale qui oppose les États-Unis à la Chine sur le terrain des taxes douanières et du dossier Huawei a de graves incidences sur l’avenir de la branche iPhone d’Apple. Au cœur d’un conflit par décrets et lois interposés, chinois et américains sont désormais déchainés et c’est l’iPhone qui en pâtit. Le smartphone d’Apple est désormais boycotté par les consommateurs chinois.

Que se passe-t-il entre la Chine et les USA ?

Tout a débuté il y a 2 ans, lorsque Donald Trump agitait le spectre d’une interdiction des activités du fabricant de téléphones ZTE chez l’Oncle Sam. Menace mise à exécution et peu de temps après, ce fut au tour de Huawei d’être menacé de mise en demeure du marché américain.

Chose promise, chose due puisque mardi dernier le président américain Donald Trump a décrété l’urgence nationale et signé une ordonnance présidentielle interdisant aux sociétés américaines ou étrangères basées sur le sol américain d’acquérir des équipements de télécommunications fabriqués par Huawei ou 70 de ses filiales, dont Honor. Ce qui à l’heure actuelle représente un nombre relativement incalculable d’équipements puisque Huawei est fabricant de puces modem, clé USB Internet, modems, cartes réseaux, antennes relais, satellites, et routeurs, smartphones, tablettes, et même ordinateurs.

Cette interdiction de marché US de Huawei est donc un coup aussi profond que celui d’un poignard, à une entreprise qui commercialise des millions d’appareils chaque jour. Le président américain prétend en effet que Huawei travaille de mèche avec les services de renseignements chinois, et échange les données de ses utilisateurs avec les agents chinois. Ce qui motive sa volonté de restreindre l’expansion des produits Huawei au nom de la sécurité nationale. Il n’aura pas fallu plus de 24 heures pour que les alliés des amerloques interdisent eux aussi tour à tour les produits Huawei de leur territoire. En tête de file les Pays-Bas.

Question de sécurité nationale… ou pas en fait

Deux données semblent désormais claires au sujet du marché des smartphones. Apple vend bien moins d’iPhone que par le passé, ses parts de marché ne font que régresser et son chiffres d’affaires également. Par contre Huawei affiche une solide santé financière portée par sa branche smartphones. Cette dernière a pondu des monstres tels que le Mate 20, le P30 Pro ou même le P30. Tous ont la particularité de proposer peu ou prou les mêmes spécifications et capacités qu’un iPhone, pour près de la moitié du prix du plus abouti des smartphones d’Apple.

Du coup, il se vend dorénavant d’innombrables smartphones Huawei et la firme a même réussi la prouesse de damer le pion à Apple en devenant second plus gros vendeur de téléphones intelligents au premier trimestre 2019.

Voilà les réelles motivations qui pourraient expliquer les décisions prises en hauts lieux de l’appareil d’état américain afin de protéger Apple en lui octroyant le quasi-monopole du marché américain du mobile.

La Chine répond aux USA

Les chinois n’allaient bien évidemment pas rester les bras croisés et voir Huawei se faire démolir. Cela va de soi. En première intention la Chine bloqua mercredi dernier l’accès à WIkipédia sur l’étendue de son territoire. L’encyclopédie était inaccessible depuis la Chine, peu importe la langue. Cependant, ce n’est pas tout puisque les chinois ont en plus de cette décision forte décidé de boycotter désormais les produits d’Apple. En commençant par l’iPhone.

Les messages de boycott ne cessent de pleuvoir sur Weibo, le Twitter chinois. On peut notamment lire un utilisateur s’indigner du fait que « les fonctionnalités de Huawei sont comparables à celles des iPhone d’Apple » … «  voire meilleures » tout en rappelant que Huawei est une excellente alternative aux iPhone. Et de finir en posant la question de savoir pourquoi les chinois utilisent toujours des produits Apple.

Un autre va plus loin en évoquant son changement prochain dès réception de sa paie, de smartphone. Il compte switcher de son iPhone X à un Huawei. Cette guerre commerciale n’en a pas fini de surprendre…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

dapibus Lorem mattis Donec ante. Curabitur ipsum dolor et, mi,