Les MacBook Pro 2018 et iMac Pro ne peuvent plus être réparés hors Apple Store et réparateurs agréés

Par

Mac

Apple rend les réparations de ses ordinateurs de plus en plus compliquées. Le constructeur a commencé en soudant la plupart des composants pour éviter les réparations, et c’est aujourd’hui un véritable blocage qui a été mis en place afin d’éviter toute réparation hors Apple Store et réparateurs agréés, selon un document interne d’Apple déniché par Motherboard.

Sont concernés les Mac équipés de la puce T2, soit pour l’heure les derniers MacBook Pro 2018 et l’iMac Pro, et très certainement tous les prochains Mac à venir. Ceux-ci doivent impérativement passer par les outils de diagnostic d’Apple avant réparation, au risque de rendre l’ordinateur tout simplement inopérant. Cela empêche forcément toute réparation hors services agréés Apple.

Ainsi, pour le MacBook Pro 2018, il n’est plus possible de changer, soi-même ou de passer par une boutique tierce, l’écran, la carte-mère, Touch ID ou encore de toucher au clavier, batterie et trackpad. Pour l’iMac Pro, il ne sera plus possible de faire changer la carte-mère et le SSD hors Apple Store.

Avec cette politique, Apple ferme encore plus ses Mac. De plus, alors que la puce T2 semble partie pour s’imposer dans tous les Mac à venir, on commence à se poser la question de l’avenir du Hackintosh (lire : La puce T2 de l’iMac pro signe-t-elle la mort du Hackintosh ?), ces Mac bricolés à partir de composants compatibles. Si la puce T2 se généralise, il ne sera un jour plus possible d’installer Mac OS sur un ordinateur tiers, et, pour ses amateurs, il faudra alors débourser la somme conséquente demandée par Apple pour financer l’achat d’un Mac « officiel ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

massa lectus ante. adipiscing Donec Aenean commodo dolor. diam Praesent facilisis