Loi Renseignement : la NSA en France ?

Par

Télécom

Aujourd’hui, nous dévions un peu de notre ligne éditoriale traditionnelle pour vous parler d’un sujet important, les libertés individuelles sur Internet. Si vous vadrouillez un peu sur le Web vous n’avez pas pu rater ce sujet ces derniers jours. Le 19 mars dernier a été présenté une nouvelle loi « Loi Renseignement », présentée comme une loi pour lutter contre le terrorisme, mais qui, sans limites précises pourrait bien aller beaucoup plus loins…

Capture d’écran 2015-04-03 à 14.44.46

Cette loi fait actuellement beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. En effet, d’un point de vu démocratique et politique, cette loi, en l’état actuel des choses, ne propose pas de réelles garanties. Tout d’abord, pour ceux n’ayant pas vu passer le principe de la « loi Renseignement », si on simplifie grandement la chose, imaginez le NSA mais à l’échelle de la France.

Apple-NSA

Pour vous expliquer brièvement ce qui est en train de se passer, l’État veut « Légaliser la surveillance totale » (bien évidemment ce n’est pas présenté comme tel !). Dans cette loi, on pourra remarquer la présence de deux articles, qui portent clairement atteinte à la vie privée du citoyen. Ces deux articles en question autorisent l’interception de l’ensemble des données de tous les citoyens français en temps réel sur Internet, rien que ça.

A partir de cela, des « boites noires » seront mise en place avec pour les FAI, (Fournisseur d’accès Internet, comme Orange, SFR, Bouygues…) l’obligation de les accepter. Ceci pour intercepter tous les paquets (ou les données si vous préférez) qui transitent sur le réseau. Afin de rendre les boites noires utiles, des algorithmes seront crées pour repérer des « suspects ». Comme nous ne connaissons pas les critères rendant « suspect », il est difficile de dire qui sera espionné ou non.

Cette loi est d’autant plus dangereuse que « le recours effectif des citoyens contre les services de renseignement sont inapplicables, aucune sanction n’est prévue pour les agents qui abuseraient de leur pouvoir ». Comme le dit La Quadrature Du Net « la Loi Renseignement met en danger les libertés fondamentales ».

Sous Surveillance

Sur le même sujet

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

consequat. nec commodo Curabitur ut fringilla justo neque. Donec massa consectetur adipiscing