Mac ARM : le premier benchmark du DTK donne une idée de ses performances !

Par

Actualités Apple

Apple a annoncé lundi dernier le passage de ses machines de processeurs Intel à des Apple Silicon de fabrication maison. Toute la technosphère est sceptique par rapport à l’effectivité ou la faisabilité d’un projet qui de toutes façons a déjà permis de pondre des versions natives de Office 2018 et Photoshop ou Final Cut sur Mac ARM. Voici que vient compléter le premier benchmark non officiel de son DTK. Les performances sont moyennes.

Un DTK aux performances moyennes

Apple a livré le premier DTK de sa prochaine architecture Mac sous ARM. Il s’agit ni plus ni moins que d’un Mac Mini dans lequel on retrouve l’A12Z. Soit le processeur qui anime également l’iPad Pro 2020. Ce dernier est accompagné de l’arsenal habituel des Mac soit 16 Go de RAM et autres périphériques. Et les premiers benchmarks sont assez encourageants :

En effet le score moyen du Mac Mini sous A12Z est de 811 points en monocoeur et 2 781 en multicoeur. Il est cependant important de prendre en considération le fait que l’outil de benchmarking utilisé ici, GeekBench, est une version émulée par Rosetta 2. Pour rappel, Rosetta 2 permet d’utiliser des applications ou programmes destinés aux processeurs Intel, sur les plateformes basées sur Apple Silicon.

Il ne s’agit donc pas d’une version native. Ce qui explique notamment les scores observés. Dans les tests on peut notamment constater que GeekBench ne teste que 4 cœurs sur 8. Et la fréquence d’horloge du processeur est au maximum utilisée à 2,4 GHz.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

ut justo eget id quis fringilla leo. dictum