Une class-action lancée à l’encontre d’Apple et ses claviers « Papillon »

Par

Actualités Apple

Le clavier « Papillon » introduit avec le MacBook en 2015 puis décliné sur les nouveaux MacBook Pro dès 2016 n’en finit plus de tomber en panne. Alors que la Pomme devait alors faire face à une pétition d’utilisateurs mécontents, Apple devra désormais faire face à une class-action. Cette action collective vient de la Northern District Court de Californie et veut forcer Apple à remplacer gratuitement les modèles de MacBook et de MacBook Pro dont le clavier ne répond plus.

Une class-action contre Apple et son clavier « Papillon »

Présenté comme une avancée majeure en matière d’ergonomie, le clavier « Papillon » d’Apple connait depuis bien des déboires. Chez de nombreux utilisateurs, certaines touches finissent par ne plus répondre, une panne causée par une « quantité minimale de poussière ou de débris ».

Les pannes sont si courantes que les Apple Store commencent à être débordés par le nombre de remplacement de topcase. En effet, avec ces nouveaux design tout en finesse, impossible de changer simplement une touche ou même le clavier, toute la partie inférieure de l’ordinateur doit être remplacée.

Après avoir lancé plusieurs pétitions extrêmement populaires, les utilisateurs américains de MacBook passent désormais à la vitesse supérieure en lançant une action collective à l’encontre d’Apple. Le but, forcer Apple à remplacer les machines défectueuses et à proposer une réparation gratuite lorsque le problème se pose.

En effet, pour l’heure la plupart des MacBook équipés de ce clavier « Papillon » sont encore sous garantie, et sont donc réparés gratuitement. Toutefois la garantie ne s’étendra pas à tout jamais, et lorsque le clavier ne répondra plus hors-garantie, la réparation, extrêmement longue et complexe, va couter son pesant d’or en Apple Store. On parle de 700 euros pour le changement du topase du MacBook Pro et de 500 euros pour le remplacement de celui du MacBook, d’après les divers témoignages des utilisateurs que nous avons recueilli ici et là.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez cet article avec vos amis.

accumsan tempus id amet, in ultricies Praesent